Image d'introduction
PVT Nouvelle-Zélande
Texte d'introduction

Clélia vient de débuter son Programme Vacances-Travail (PVT) en Nouvelle-Zélande. Installée à Hamilton, dans une colocation avec deux kiwis et un anglais, elle a déjà trouvé un job pour financer le début de son aventure ! Elle revient sur ses motivations et sur ses projets pour son année au pays du long nuage blanc.

Corps de l'article

En quelques mots, peux-tu nous dire qui tu es ?

Je m'appelle Clélia et j'ai 25 ans. J'ai toujours aimé l'anglais, j'ai d'ailleurs fait des études approfondies dans cette matière, et c'est l'une des raisons principales qui m’ont poussées à partir à l'étranger. Je ne suis pourtant pas téméraire mais il faut bien sortir de son cocon un jour ou l'autre.

Le déclic pour tenter l’aventure en Nouvelle-Zélande, c’était quoi ?

J'ai d'abord tenté le PVT pour le Canada mais ma demande n'a pas été acceptée (hors délai). J'avais fait ça un peu en dilettante, sans réellement d'espoir vu le nombre limité de places. Le refus m'a fait réaliser que j'avais vraiment envie de partir et que c'était maintenant ou jamais. Je me suis donc penchée sérieusement sur la question. Parmi les pays anglophones, il ne restait plus que l'Australie ou la Nouvelle-Zélande. L'Australie étant bien trop hostile à mon goût, j'ai choisi la Nouvelle-Zélande.

Il t’a fallu combien de temps pour préparer ton PVT ?

D'abord, j'ai mis de l'argent de côté pendant 2 ans, histoire d'être confortable. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer. Ensuite, une fois fixée sur ma destination, j'ai acheté des bouquins et cherché des infos sur Internet. Je dirai qu'il s'est écoulé 8 mois entre ma demande de visa et mon départ effectif. Je me suis surtout concentrée sur les démarches administratives à effectuer avant et pendant mon séjour.

Pour ces 12 mois en Nouvelle-Zélande, tu as plein de projets… On aimerait en connaître quelques-uns.

L'objectif, c'est d'en prendre plein les mirettes ! J'espère donc faire un maximum de choses. Je pense passer le printemps et une partie de l'été dans l'île du Nord, puis descendre dans l'île du Sud, et pourquoi pas visiter quelques stations de ski si les finances le permettent. J'aime beaucoup la marche donc j'espère sillonner l'Abel Tasman Coast Track (petite balade sur 3 à 5 jours). J'aimerai aussi faire du canyoning, visiter les grottes de Waitomo, me rendre sur les superbes plages disséminées un peu partout dans le pays… J'aimerai voir les grandes villes mais aussi les bourgades un peu moins peuplées pour pouvoir aller à la rencontre des gens. Quoiqu'il arrive, je compte bien vivre mon aventure à fond !

Pour suivre les aventures de Clélia :

Rendez-vous sur sa page Facebook, Au pays des Kiwis

APRIL International sponsorise des voyageurs

Vous avez un projet de voyage original ? Vous disposez d'une présence digitale ? Et si on devenait partenaires ?

.focus_april::before { background-color: #4c770b; bottom: 20px; content: ""; display: block; left: 0; position: absolute; top: 20px; width: 5px; } .focus_april::before { background-color: #4c770b; bottom: 20px; content: ""; display: block; left: 0; position: absolute; top: 20px; width: 5px; } .focus_april { -moz-border-bottom-colors: none; -moz-border-left-colors: none; -moz-border-right-colors: none; -moz-border-top-colors: none; border-color: #e5e5e5; border-image: none; border-style: dotted; border-width: 1px 0; font-size: 0.92857em; margin: 20px 0; padding: 20px; position: relative; } .focus_april p { font-size: 1.1em; } .focus_april .focus_april__title { color: #4c770b; font-family: "ubuntubold", Arial, Helvetica, "Trebuchet MS", sans-serif; font-size: 1.1em; margin: 0 0 10px; padding: 0; text-transform: uppercase; }
Titre articles poussés
Know more about : Working Holiday Programme